© 2015-2019 par Tafanari. Créé avec Wix.com

Pascale Theron

Je suis littéralement tombée sous le charme de la bodega, la rondeur de son son, son volume sonore et son volume tout court.

Je l'ai croisée plusieurs fois... A chaque fois j'étais séduite, mais elle me paraissait inaccessible, trop difficile à jouer. Je n'ai jamais trouvé d'occasion de l'essayer, j'ai pas osé demander et puis un jour, j'ai osé dire à ami que j'aimerais bien essayer de souffler dans sa bodega. Il me l'a mise entre les mains, j'ai adoré la sensation de tenir le souffle de la musique à pleins bras et en jouer ne m'a plus paru inaccessible.

On m'a dit, il faut être têtue, je me suis dit ça ne va pas être facile, mais comme je suis têtue, je me suis accrochée. On m'a dit aussi, c'est un instrument généreux et c'est vrai, chaque fois que je joue, je me dis que ce plaisir ressenti, c'est un cadeau énorme.

Depuis que j'en joue régulièrement, j'ai l'impression d'avoir trouvé mon instrument, j'ai le sentiment d'avoir une relation avec cet instrument.

Elle m'accompagne partout, elle m'ouvre des portes. Je l'utilise dans le cadre d'ateliers d'éveil musical ou d'initiation à la danse traditionnelle pour les enfants de maternelle et du primaire.

Petit à petit, elle prend de plus en plus de place dans ma vie de musicienne, dans ma vie tout court.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now